Justice – Publié le 14 février à 16:59 – Mis à jour le 14 février 2018 à 18:43

Relaxe de Jawad Bendaoud, le "logeur" des jihadistes

Relaxe de Jawad Bendaoud, le "logeur" des jihadistes «
Play

Gérald Darmanin visé par une enquête pou...

»
Play

Bernard Tapie malade : ses enfants donne...

Relaxe de Jawad Bendaoud, le "logeur" des jihadistes

Jawad Bendaoud, qui avait logé deux des auteurs des attentats jihadistes du 13 novembre 2015, a été relaxé mercredi 14 février par le tribunal correctionnel de Paris, alors que le parquet avait requis quatre ans de prison.

Jawad Bendaoud est relaxé alors que le parquet avait requis quatre ans de prison. "Il n'est pas prouvé que Jawad Bendaoud a fourni un hébergement à des terroristes", a déclaré la présidente Isabelle Prévost-Desprez. Jawad Bendaoud, qui était jugé depuis le 24 janvier pour "recel de malfaiteurs terroristes", a levé les bras, tapé sur l'épaule de gendarmes et embrassé son avocat à l'annonce du jugement.

Jawad Bendaoud libéré de prison dès le mercredi soir 

Le parquet a annoncé mercredi qu'il faisait appel de la relaxe de Jawad Bendaoud et des condamnations contre les deux autres prévenus prononcées par le tribunal correctionnel de Paris. "Ne partageant pas l'analyse du tribunal, le parquet a interjeté appel de la décision prononcée ce jour par la 16ème chambre" du tribunal, a-t-il annoncé. L'appel n'étant pas suspensif, il ne remet pas en cause la sortie de prison de Jawad Bendaoud, qui aura lieu "ce soir", selon une source judiciaire.

Jawad Bendaoud, relaxé mercredi par le tribunal correctionnel de Paris, sortira "ce soir" de prison, a annoncé à des journalistes une source judiciaire. 

AL avec AFP