Des clés géantes symbole d'exode mais, aussi des drapeaux noirs en signe de retour. Ils étaient 2000 palestiniens hier a défilé à Ramallah avec un seul slogan « Jérusalem est notre capitale.» Un message qui a été scandé pendant l'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem. Une inauguration, vécue comme une provocation, la veille des commémorations des 70 ans de la nabka, la catastrophe en arabe. Entre 1947 et 1948, près de 750 000 palestiniens ont été forcés à partir ou ont fui au moment de la création d'Israël. Tous les ans, leurs descendants à la même période réclament leurs droits au retour. Un sujet de Régine Delfour